Mon défi fou (mais savoureux) : Goûter 75 des thés les plus connu de chine en 52 semaines et publier un résumé ici.

«Le thé et le zen ont la même saveur.»

proverbe chinois

Permettez-moi de me présenter pour ceux qui ne me connaissent pas.

Je suis Jean-Marc Gérard, j’ai 35 ans et vis en Chine depuis 2009. Je dirige une entreprise d’import export et un studio de danse et suis l’auteur de deux autres blogs: Langues-extreme-orient.com (Apprendre les langues asiatiques plus facilement), Carrière Académie (Plein potentiel pour trouver l’emploi qui vous convient).

Jean-Marc GERARD event

75 des thés dans 14 provinces de Chine pour les amateurs d’authenticité.

Lorsque j’étudiais le chinois à l’université de Xi An(西安), un présent dans une jolie petite boite bien décorée me fut offert. Du thé! En France je buvais du thé ou du café un peu comme tout le monde, à l’occasion. Mais puisque la personne qui me l’a offert tenait vraiment à ce que je lui donne mon avis sur son cadeau, il me fallait à présent le gouter. Je me sentais un peu gêné car à l’époque mon mandarin n’était pas très bon et surtout je n’y connaissais rien au thé. Dans le meilleur des cas je pourrais juste lui dire “il est bon !”

Cependant, juste à l’ouverture de la boîte, la texture du thé était vraiment particulière, ça à tout de suite attiré mon attention. Mais quand j’ai ajouté de l’eau, ce qui s’est passé dans le verre, c’était juste magique.  Je n’avais jamais vu quelque chose de pareille. Une couleur verte comme du Jade a commencé à colorer l’eau, c’était vraiment très beau.

Et la première gorgée était juste une expérience sans pareille. Les mots qui me vinrent à l’esprit étaient : Nature, profondeur, vivant, saveur, délice.

À l’époque quand je suis arrivé en chine, j’étais un peu déboussolé, je me faisais plein de contact très vite mais les choses évoluent très vite et à l’époque les médias sociaux tels que nous les connaissons maintenant n’existaient pas. Il suffisait de perdre son téléphone pour perdre tous ses contacts. Et c’est exactement ce qui est arrivé.

Pour ce thé très spécial, j’ai oublié de demander quel était son nom. Mais je pensai que ça n’avait pas d’importance puisque j’étais sur place et que du thé en chine, ce n’est pas ca qui doit manquer. Un petit tour au super marché et le tour sera joué.

Que nenni ! Quand la boîte fut vide. J’ai eu beau ratisser tous les supers marchés de la ville et m’arrêter à chaque petit magasin spécialisé, je n’ai jamais remis la main dessus.

Au fil de mes recherches, petit à petit j’ai été séduit par les traditions, l’architecture, les décorations, l’atmosphère et l’art de servir le thé. Aussi je me suis rendu compte qu’une très infime partie de la richesse de l’univers des thés chinois était exportée dans le reste du monde. Et seulement les connaisseurs avérés y connaissent quelque chose. Je souhaite au contraire que tout le monde puisse y avoir accès.

Ainsi mon projet que je nommerai «les routes du thé « est de gouter un large échantillon des thés les plus connus de chine repartie dans 14 provinces.

Je pense que ça ne va pas être facile mais je suis quand même excité par ce projet. Je pense que c’est un défi qui va être gourmand en temps et qui va nécessiter une bonne partie logistique donc je compte bien faire les choses sérieusement. Aussi vous connaissez déjà ma raison principale pour commencer ce projet, mais il y a aussi bien d’autre chose qui me motivent à me lancer dans cette aventure :

  • Pour l’expérience. Gouter directement à sa source des thés originaux! La chine a été le pays qui a découvert cette boisson. Ils ont tellement de manière de cultiver la plante, de pratiques de fermentation, de conservation et de manière de le savourer. Si il y a bien endroit pour le thé, c’est bien la chine.
  • Ma mère. Elle a toujours eu l’habitude de boire une tasse thé le matin, et elle n’a pas arrêté de me reprocher que je ne lui en envoyais jamais alors que j’habitais sur place. J’espère bien me rattraper en lui envoyant quelques variétés que je vais découvrir sur le chemin et qu’aucun occidentaux n’a jamais eu la chance de boire jusqu’à présent.
  • Pour la culture. Le thé dans la culture chinoise est quelque chose de très central. En connaître plus sur le thé, c’est en apprendre plus sur la chine, son histoire et ses traditions. Je suis passionné par l’Asie, et la chine est incontournable. Et quoi de mieux que de découvrir ces cultures avec une chose aussi noble que le thé.
  • Pour le zen ! La culture du thé a souvent été associée avec les moines bouddhistes au Japon et les Taôistes en chine. J’apprécie l’art du zen et quand on rentre dans une maison de thé en chine, il y règne une atmosphère très apaisante et naturel, propre au zen.
  • Pour la convivialité. Quand vous êtes à table avec des chinois, si vous pouvez montrer que vous en connaissez un peu sur leur pays, vous témoignez du respect et êtes tout de suite apprécié par vos hôtes. Et si vous arrivez à démontrer une connaissance supérieure, vous ouvrirez des portes encore plus grandes et pourrez même tissez des liens commerciaux.
  • Pour le voyage. Il y a plein d’endroits ou même après 10 ans en chine, je n’y suis toujours pas allé. C’est donc l’occasion parfaite !
  • Pour perfectionner mon chinois. Par soucis d’authenticité et de précision, toutes mes ressources seront directement chinoises. Il y a beaucoup de vocabulaire et de caractères qui sont propres à la culture et la cérémonie du thé. Aussi j’imagine que certains types de thé seront uniquement trouvables dans des endroits très typiques, cela va donc donner un coup de fouet à mon mandarin.
  • Pour partager les connaissances autour du thé. Vous aurez des articles faciles et complets pour mieux comprendre et apprécier votre boisson favorite.

Comment je vais organiser et gérer ce projet ?

  1. Sélectionner un échantillon assez représentatif de la richesse des thés de chine par province.
  2. Trouver les historiens, traducteurs et haut lettres chinois pour trouver la signification des noms des thés les plus exactes possible.
  3. Prendre un maximum de références pour connaitre les prix et les meilleurs endroits pour me procurer les thés.
  4. Planifier des voyages dans les provinces au fur et à mesure que j’aurai collecté assez d’information, si mon emploi du temps me le permet. Dans le cas contraire, au minimum je me ferai envoyer le thé chez moi.
  5. Publier de manière simple et concise les résultats de dégustation ainsi que des informations pertinentes sur les habitudes, la culture et la cérémonie du thé.

Donc la première tache est de trouver un échantillon représentatif des thés les plus connu des chinois. Cela n’a pas été facile car il a fallu faire le trie entre des vraies « «appellation de thé »  et pas des marques. Aussi trouver des thés avec une vraie typicité.

Au final j’ai choisi 75 thés repartie dans 14 provinces. Pour le moment j’ai gardé le nom en caractères chinois ainsi que sa transcription Pinyin, mais au fur et à mesure, j’essaierai de trouver la traduction du sens du nom du thé pour que vous puissiez apprécier la beauté. Et en comprendre encore mieux ses particularités.

thé chinois
thé chinois

Listes des Thés de Chine Recommandés par Jean-Marc GERARD

Thés de la province du JiangSu  (江苏)

-Bìluóchūn碧螺春

-yǔ huāchá雨花茶

-wúxī háo chá无锡毫茶

-què shé chá雀舌茶

-huā guǒ shān yúnwù chá花果山云雾茶

-yáng xiàn zǐzhú阳羡紫竹

Thés de la province de l’AnHui(安徽)

-Huángshān máo fēng黄山毛峰

-tàipíng hóu kuí太平猴魁

-jiǔ huá máo fēng九华毛峰

-qí mén hóngchá祁门红茶

-dǐng gǔ dàfāng顶谷大方

-yǒng xī huǒ qīng涌溪火青

-tiān zhù jiàn háo天柱剑毫

-shū chéng lánhuā舒城兰花

-xuān chéng jìng tíng lǜ xuě宣城敬亭绿雪

-liù ān guāpiàn六安瓜片

-sōng luó chá松萝茶

Thés de la province du Zhejiang (浙江)

– Xīhú lóngjǐng西湖龙井

– gù zhǔ zǐ sǔn顾渚紫笋

– tiānmù qīng dǐng天目青顶

-ānjí bái piàn安吉白片

– jiū kēng máojiān鸠坑毛尖

– jiàn dé bāo chá建德苞茶

– jiāngshān lǜ mǔdān江山绿牡丹

– kāihuà lóng dǐng开化龙顶

– wù zhōu jǔ yán婺州举岩

– xiān jū bìlǜ仙居碧绿

– huá dǐng yúnwù华顶云雾

– yàndàng máo fēng雁荡毛峰

– zhū chá珠茶

– pǔtuó fó chá普陀佛茶

– xiānggū liáo báiháo香菇寮白毫

– wū niú zǎochá乌牛早茶

– huì míng chá惠明茶

Thés de la province du Hunan (湖南)

-Ān huá sōngzhēn安华松针

– yuèlù máojiān岳麓毛尖

– jié tān chá碣滩茶

– guān zhuāng máojiān官庄毛尖

– nányuè yúnwù chá南岳云雾茶

– shào fēng chá绍峰茶

– jūnshān yín zhēn君山银针

Thés de la province du Hubei (湖北)

– Yíchāng hóngchá宜昌红茶

– lóng zhōng chá隆中茶

-ēnshī yùlù恩施玉露

Thés de la province du JiangXi (江西)

Wùyuán míng méi婺源茗眉

yún lín chá云林茶

tōngtiān yán chá通天岩茶

shàng shāo báiméi上烧白眉

lúshān yúnwù庐山云雾

shuāng jǐng lǜ双井绿

jǐnggāng cuìlǜ井冈翠绿

Thés de la province du HeNan (河南)

  • -Xìnyáng máojiān信阳毛尖

Thés de la province du FuJian (福建)

-Tiě guānyīn铁观音

-dàhóng páo大红袍

-tiānshān lǜchá天山绿茶

Thés de la province du GuangXi (广西)

– Xīshān chá西山茶

– guìlín máojiān桂林毛尖

– xiàngqí yúnwù象棋云雾

Thés de la province du Guangdong (广东)

  • – Fènghuáng shuǐxiān凤凰水仙

Thés de la province du Sichuan (四川)

– Zhúyèqīng竹叶青

-éméi máo fēng峨眉毛峰

– méng dǐng gānlù蒙顶甘露

– qīng chéng xuě yá青城雪芽

– wén jūn nènlǜ文君嫩绿

Thés de la province du YunNan (云南)

– Pǔ’ěr chá普洱茶

– yúnhǎi báiháo云海白毫

– nán nuò báiháo南糯白毫

– diān hóng gōngfūchá滇红功夫茶

– huà fú chá化佛茶

– cāngshān xuě lǜ苍山雪绿

Thés de la province de GuiZhou (贵州)

– Dū yún máojiān都匀毛尖

– zūnyì máo fēng遵义毛峰

– méi jiāng cuì piàn湄江翠片

– guì dìng yúnwù贵定云雾

Thés de Taiwan

  • – Dòng dǐng wū lóng冻顶乌龙

Je ne compte pas nécessairement gouter ou publier les dégustations dans l’ordre ci-dessus. Ça se fera suivant les thés que j’arriverai à trouver au fur et à mesure. Ici les noms des thés sont en caractères chinois mandarin (汉字) et en pinyin (romanisation), mais comme mentionné plus haut, je ferais en sorte de traduire les noms des thés de manière à ce qu’il soit plus familier à l’oreille du public occidental.

Le défi commencera à partir du 16 décembre 2019.

Je tiens à remercier mademoiselle Chu qui est une passionnée et étudiante sérieuse de l’art du thé. Merci de m’avoir fait découvrir des sortes que je ne connaissais pas et pour avoir partagé avec entrain ses connaissances sur les légendes et méthodes de confection des thés chinois.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *